ACCUEILLIR 
LA CULTURE...

Acquis en 1996 par François Ollandini pionnier du développement touristique en Corse, mais également mécène et amateur d’art et de philosophie, le « Lazaret », projet architectural inédit inauguré en 1999, s’est imposé comme une place culturelle majeure pour la cité impériale.
 

Résidence permanente de son propriétaire, celui-ci a choisi d’en ouvrir au public le cadre exceptionnel avec l’ambition d’y développer un espace d’interrogation et d’échanges, un lieu de diffusion et de partage de la connaissance où puissent s’exprimer des regards croisés.

Jusqu'au 31/12/2020, l’espace propose un parcours muséal autour d’une collection permanente des œuvres bouleversantes d’humanité et d’expression de Marc Petit, considéré actuellement comme l’un des plus grands sculpteurs vivants.

Il accueille tout au long de l’année de nombreux évènements, expositions d’art, ateliers, concerts, conférences, une diversité des approches dans une convivialité qui emporte l’adhésion d’un large public.

Des artistes reconnus comme Barbara Hendricks, Luz Casal, Michel Legrand, Michel Jonasz, Liz Mc Comb parmi bien d’autres s’y sont produits. Des penseurs, dont Michel Onfray, Henri Atlan, Clément Rosset, Alain Finkielkraut, ou Michel Serres, y ont débattu des grands sujets philosophiques de la vie. De grands scientifiques tels Stephen Hawking, Alain Connes, Hubert Reeves, Étienne Klein et Jean Pierre Luminet y ont apporté leur univers de savoir.


L’originalité du concept lui confère un caractère privilégié parfaitement adapté à une privatisation pour des évènements particuliers, réceptions et manifestations professionnelles.


Le Lazaret Ollandini traduit pleinement le regard humaniste et esthète de son fondateur, inspiré par la quête de sens et de connaissance dans un mouvement perpétuel de questionnement qui entre en résonance avec les œuvres de Marc Petit où, derrière ces corps révoltés qui n’en finissent pas de mourir, se découvre un véritable hymne à la vie.
 
À partir du 01/01/2021 François Ollandini et son épouse, Marie-Jeanne, ont fait, le 15/06/2020, don en nue-propriété du Lazaret à la ville d’Ajaccio, pour qu’il devienne, à leur départ définitif du Lazaret, le « musée municipal de la peinture corse ». Entre temps, les services culturels de la ville d’Ajaccio sont chargés d’animer le Lazaret, dans sa partie rendue publique par les usufruitiers.

HISTORIQUE : Le lazaret remplace la structure de quarantaine établie aux Sanguinaires et fermé définitivement en 1822. Ce nouveau projet est initié en 1839, terminé en 1843 par l'architecte Vincent Lottero et inauguré seulement en 1848. Pendant plus de cent ans, bien que rarement utilisé, il sert donc de lieu de quarantaine avant d'être transformé, dans les années 1950, en logement de bas de gamme loué à des immigrés venus de Sardaigne. Le lieu se délabre très vite et abrite quelques temps un bar mal famé. En 1996, l'entrepreneur François OLLANDINI rachète et réhabilite le site qui est alors en ruines. Il en fait son lieu de résidence mais également un lieu culturel qui accueille aujourd'hui la collection du sculpteur Marc Petit, mais aussi des conférences, des expositions, des concerts ainsi que de nombreux spectacles.

Le « Lazaret OLLANDINI » s'affirme comme un projet architectural inédit et inauguré en 1999, s'imposant comme une place culturelle majeure pour la cité impériale. Résidence permanente de son propriétaire, celui-ci a choisi d'en ouvrir au public le cadre exceptionnel avec l'ambition d'y développer un espace d'interrogation et d'échanges, un lieu de diffusion et de partage de la connaissance où puissent s'exprimer des regards croisés.

En 2019, le projet de donation est abordé et en janvier 2020 François et Marie-Jeanne OLLANDINI consentent à effectuer une donation entre vifs au bénéfice de la Ville d'Ajaccio. A terme, le Palais Fesch-Musée des Beaux-Arts, établissement interne de la Ville d'Ajaccio à vocation muséale, sera l'opérateur du futur musée qui prendra place dans ces locaux et appelé : « Le musée de la peinture de la Corse ».

L’espace propose un parcours muséal autour d’une collection permanente des œuvres bouleversantes d’humanité et d’expression de Marc Petit, considéré actuellement comme l’un des plus grands sculpteurs vivants (cf. § Musée Marc Petit).

PROJET CULTUREL DE LA VILLE D’AJACCIO AU LAZARET OLLANDINI : La Ville d’Ajaccio a étudié ce lieu emblématique afin de définir un projet artistique, culturel et patrimonial s’appuyant sur l’architecture spécifique du Lazaret Ollandini – Musée Marc Petit et ses contraintes d’une part en termes de jauge d’accueil du public et d’autre part en termes de saisonnalité.

Dans l’élaboration de son projet culturel, la direction de la culture s’est attachée à conserver l’esprit « Ollandini » qui a construit la notoriété culturelle du lieu. Ainsi, le projet de la Ville s’inscrit dans cette lignée en souhaitant mettre en exergue un usage dédié à l’éducation artistique et culturelle et véhiculer en termes de diffusion « l’esprit ajaccien » et la douceur de vivre de son territoire.

Ce fil rouge a permis de construire des axes de programmation qui prennent en compte les spécificités techniques relatives au site, sa localisation sur le territoire ajaccien et son mode d’exploitation principalement en extérieur, se déclinant de la façon suivante :

1/ L’éducation artistique et culturelle et la mise en place d’actions de médiation spécifiques complémentaires de l’offre existante Pendant les vacances scolaires, la direction de la culture souhaite renforcer son offre culturelle sur ce quartier de la ville et proposer aux vacances de Pâques et de la Toussaint des actions pluridisciplinaires de médiation artistique et culturelle (rencontres, ateliers…) ouvertes à un large public et notamment les habitants de ce quartier.

2/ Le spectacle vivant avec une programmation estivale autour de petites formes Une programmation estivale élaborée autour de soirées dite « ajacciennes » proposant des concerts ; des pièces de théâtre de petites formes ; des séances de cinéma en plein air en partenariat avec des acteurs du territoire ; des conférences et des lectures d’œuvres littéraires… Cette offre culturelle sera étudiée en partenariat avec l’Office intercommunal du tourisme (OIT).

3/ Les arts plastiques avec un rendez annuel régulier, préfiguration du Musée de la peinture corse Au sein des cellules, un programme annuel d’exposition sera élaboré par la direction de la culture, complémentaire aux expositions proposées à l’Espace Diamant avec pour parti pris, l’exposition régulière des artistes du territoire autour de 2 temps forts en juillet en aout, afin de favoriser la promotion de la création insulaire.

4/ La valorisation patrimoniale du lieu et du Musée à ciel ouvert Marc Petit L’Office du tourisme intégrera dans son parcours de circuits de visite le Lazaret Ollandini – Musée Marc petit.

Lazaret Ollandini - © 2016